Thématiques Coup d'oeil.jpg

Coup d'œil sur l'aliénation parentale 

Photo Marie Hélène Gagné.pngÉVALUER LA PRÉSENCE D'ALIÉNATION PARENTALE

Marie-Hélène Gagné, titulaire la Chaire de partenariat en prévention de la maltraitance de l'Université de Laval avec la collaboration de Sylvie Drapeau, Francine Cyr, Marie-Christine Saint-Jacques et Geneviève Lessard

Citation suggérée
Gagné, M.H., Drapeau, S., Cyr, F., Saint-Jacques, M.-C., & Lessard, G. (2013). Évaluer la présence d'aliénation parentale. Source : http://observatoiremaltraitance.ca/Pages/Coup_d'oeil_sur_l'ali%c3%a9nation_parentale.aspx/> 

 

Ce texte a été rédigé dans le cadre des activités du Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque (JeFar).
(2013)

Avez-vous eu affaire à un enfant :  

  • qui semble haïr un de ses parents, mène une campagne de dénigrement contre lui et le rejette en invoquant des justifications qui paraissent non  fondées?
  • qui affiche une absence d’ambivalence, de gratitude et de culpabilité envers ce parent?
  • qui considère un parent comme entièrement mauvais et l’autre entièrement bon?
  • qui forme une alliance avec son parent préféré se manifestant par un soutien mutuel et inconditionnel dirigé contre l’autre parent?
  • qui affirme que sa décision de rejeter son parent est la sienne et nie toute contribution de la part de son parent préféré?
  • qui utilise les mêmes mots ou expressions que son parent préféré pour exprimer sa colère envers le parent rejeté?
  • qui a des manifestations d’animosité s’étendant à la famille élargie et au réseau social du parent rejeté?

Alors, peut-être avez-vous été confronté à une situation d’aliénation parentale. Certains experts y voient un trouble psychiatrique de l’enfance qu’ils qualifient de « syndrome » d’aliénation parentale, tandis que d’autres y décodent plutôt une réaction adaptative extrême à une situation familiale adverse, telle une séparation ou une recomposition familiale. Quoi qu’il en soit, il est difficile d’avoir accès à de l’information fiable et non biaisée sur ce phénomène et les intervenants se retrouvent souvent sans repère pour évaluer l’aliénation parentale.

Les premiers écrits sur l’aliénation parentale ont eu tendance à exagérer l’ampleur du phénomène, jusqu’à inférer que la plupart des
séparations conflictuelles comportent de l’aliénation parentale. Il est vrai que chez les parents qui vivent une séparation difficile, le ressentiment entraîne un recours assez fréquent aux critiques, au blâme, voire au dénigrement de l’autre. Ce type de comportement peut susciter un conflit de loyauté chez l’enfant alors déchiré entre ses deux parents. De telles situations sont souffrantes pour les enfants, mais il ne faut pas les confondre avec l’aliénation parentale.

En réalité, les situations où l’enfant fait alliance avec un parent dit « aliénant » pour rejeter son autre parent sans raison apparemment valable sont très rares. Typiquement, les situations rencontrées traduisent d’autres perturbations des relations familiales :

Séparation/recomposition

En raison de leurs multiples enjeux relationnels et émotionnels, la séparation et la recomposition peuvent amener l’enfant à rejeter l’un de ses parents, sans que ce rejet ne soit nécessairement induit par un parent aliénant. Il convient de différencier l’aliénation parentale de ce genre de situations, souvent transitoires et réversibles.

2.pngLes conflit et les litiges conjugaux

Les conflits entre les parents ont un effet délétère sur l’adaptation de l’enfant et sur son bien-être. De plus, ils fournissent un terrain fertile à l’apparition de comportements parentaux « aliénants » de la part d’un ou des deux parents. Dans un tel contexte, un enfant pourrait en venir à choisir un parent et rejeter l’autre, simplement pour se soustraire au conflit de loyauté dans lequel il est placé. Il faut alors se demander si on a réellement affaire à de l’aliénation parentale ou bien à une réponse adaptative de l’enfant au conflit.

3.pngViolence conjugale

Les comportements visant à atteindre l’ex conjoint en interférant dans sa relation avec ses enfants peuvent être vus comme une forme de violence  : l’intention de blesser l’autre est souvent retenue comme un élément de définition de la violence conjugale. Par ailleurs, les intervenantes travaillant auprès des femmes victimes de violence soutiennent que certains conjoints accusent leur ex-conjointe d’aliéner leurs enfants pour tenter de la contrôler, la punir d’être partie et la dénigrer. C’est pourquoi il est crucial d’évaluer la présence d’une histoire de violence conjugale, incluant la violence psychologique, lorsqu’il y a apparence d’aliénation parentale.

Maltraitance envers les enfants

Dans les écrits, on reconnaît qu’une évaluation différentielle de l’aliénation parentale nécessite l’investigation d’une histoire de maltraitance envers l’enfant, surtout de la part du parent rejeté. Advenant le cas où un enfant aurait été victime d’abus ou de négligence, son hostilité pourrait être compréhensible. Il faut aussi porter attention aux dynamiques psychologiquement violentes, au faible engagement parental dans la vie de l’enfant ou encore aux faibles aptitudes parentales ayant pu affecter l’enfant. Les travaux de recherche de notre équipe suggèrent quelques lignes directrices pour statuer sur la présence d’aliénation parentale ou son risque.

Selon notre analyse :

  1. Aliénation parentale 3.pngUn enfant n’a pas besoin d’aller jusqu’à rejeter un parent sans aucune ambivalence pour que la situation soit qualifiée d’aliénation parentale, surtout lorsque l’enfant est très jeune. Les attitudes et comportements « aliénants » des parents sont plus déterminants que la réaction de l’enfant pour caractériser une situation d’aliénation parentale, à condition que ces comportements aient pour but d’exclure l’autre parent ou pour effet de forcer l’enfant à choisir un parent. Autrement dit, le simple fait de critiquer l’autre parent devant l’enfant ne serait pas un critère suffisant pour conclure à la présence d'aliénation parentale, surtout si l’enfant ne montre aucun signe d’éloignement relationnel avec ce parent.
  2. La plupart des enfants résistent aux tentatives d’un parent pour les couper de leur autre parent. Dans ce genre de situation, il vaudrait le comportement « aliénant » du/des parents. Dans une logique préventive, les situations suivantes devraient particulièrement retenir l’attention des intervenants :

    • Un enfant très jeune n’a pas encore manifesté de signes d’aliénation parentale, mais un parent use de comportements « aliénants ». Le jeune enfant est influençable, ce qui le rend plus vulnérable.

    • Un enfant plus vieux commence à afficher une préférence pour un parent adoptant des comportements « aliénants »; si ces comportements se poursuivent, la préférence de l’enfant risque d’évoluer vers une alliance de plus en plus forte avec le parent préféré et éventuellement mener vers le rejet de l’autre.

En terminant, il ne faut pas oublier qu’il arrive qu’un parent use de stratégies d’exclusion pour protéger ses enfants de l’autre parent qui présente de réelles incapacités parentales. Ce genre de situation n’est pas de l’aliénation parentale. Il faut cependant questionner les moyens pris par le parent pour protéger ses enfants et non son mobile. 

Références

 

  
Référence complète
  
  
Chamberland, C.
Chamberland, C. (2003). Violence parentale et violence conjugale. Des réalités plurielles, multidimensionnelles et interreliées. Sainte-Foy, QC : Presses de l’Université du Québec.
2003Violence parentale et violence conjugale. Des réalités plurielles, multidimensionnelles et interreliées
Dalton, C.
Dalton, C. (1999). When paradigms collide: Protecting battered parents and their children in the family court system. Family and Conciliation Courts Review, 37(3), 273-296.
1999When paradigms collide: Protecting battered parents and their children in the family court system
Drapeau, S., Gagné, M.-H., & Hénault, R.
Drapeau, S., Gagné, M.-H., & Hénault, R. (2004). Conflits conjugaux et séparation des parents. In M.-C. Saint-Jacques, D. Turcotte, S. Drapeau, & R. Cloutier (Eds.), Séparation, monoparentalité et recomposition familiale. Bilan d’une réalité complexe et pistes d’action (pp. 175-194). Québec : Les presses de l’Université Laval.
2004Conflits conjugaux et séparation des parents
Dunne, J., & Hedrick, M.
Dunne, J., & Hedrick, M. (1994). The parental alienation syndrome: An analysis of sixteen selected cases. Journal of Divorce & Remarriage, 21(3/4), 21-38.
1994The parental alienation syndrome: An analysis of sixteen selected cases
Fortin, A., Cyr, M., & Lachance, L.
Fortin, A., Cyr, M., & Lachance, L. (2000). Les enfants témoins de violence conjugale. Analyse des facteurs de protection. Collection Études et Analyses, no 13. Montréal et Québec : Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes.
2000Les enfants témoins de violence conjugale. Analyse des facteurs de protection
Gagné, M.-H.
Gagné, M.-H. (2001). Les pratiques parentales psychologiquement violentes: une menace à la santé mentale. Revue canadienne de santé mentale communautaire, 20 (1), 75-106.
2001Les pratiques parentales psychologiquement violentes: une menace à la santé mentale.
Gagné, M.-H., & Drapeau, S.
Gagné, M.-H., & Drapeau, S. (2005). L’aliénation parentale est-elle une forme de maltraitance psychologique ? Dans Divorce et séparation, l’aliénation parentale (pp. 29-42). Bruxelles : Éditions Labor.
2005
Gagné, M.-H., Drapeau, S., & Hénault, R.
Gagné, M.-H., Drapeau, S., & Hénault, R. (2005). L’aliénation parentale : un bilan des connaissances et des controverses. Canadian Psychology / Psychologie canadienne, 46 (2), 73-87.
2005L’aliénation parentale : un bilan des connaissances et des controverses
Gagné, M.-H., Duquet, V., Jean, R., & Nadeau, J.
Gagné, M.-H., Duquet, V., Jean, R., & Nadeau, J. (2009). L’aliénation parentale : Points de vue et besoins des différent-e-s intervenant-e-s concerné-e-s. Revue canadienne de santé mentale communautaire, 28, 17-33.
2009
Garbarino, J., & Stott, F. M.
Garbarino, J., & Stott, F. M. (1989). What children can tell us. San Francisco, CA: Jossey-Bass.
1989What children can tell us
Garbarino, J., Hammond, W. R., Mercy, J., & Yung, B. R.
Garbarino, J., Hammond, W. R., Mercy, J., & Yung, B. R. (2004). Community violence and children: Preventing Exposure and reducing harm. In K. I. Maton, C. J. Schellenbach, B. J. Leadbeater, & A. L. Solarz (Eds.), Investing in children, youth, families, and communities. Washington, DC: American Psychological Association.
2004Community violence and children: Preventing Exposure and reducing harm
Gardner, R. A.
Gardner, R. A. (1985). Recent trends in divorce and custody litigation. The Academy Forum, 29(2), 3-7. New York: The American Academy of Psychoanalysis.
1985Recent trends in divorce and custody litigation
Gardner, R. A.
Gardner, R. A. (1992). The parental alienation syndrome: A guide for mental health and legal professionals. Cresskill, NJ: Creative Therapeutics.
1992The parental alienation syndrome: A guide for mental health and legal professionals
Gardner, R. A.
Gardner, R. A. (1998). Recommendations for dealing with parents who induce a parental alienation syndrome in their children. Journal of Divorce & Remarriage, 28(3/4), 1-23.
1998Recommendations for dealing with parents who induce a parental alienation syndrome in their children
Gardner, R. A.
Gardner, R. A. (2002). Parental alienation syndrome vs. parental alienation: Which diagnosis should evaluators use in child-custody disputes? The American Journal of Family Therapy, 30, 93-115.
2002Parental alienation syndrome vs. parental alienation: Which diagnosis should evaluators use in child-custody disputes?
Jaffe, P. G., & Geffner, R.
Jaffe, P. G., & Geffner, R. (1998). Child custody disputes and domestic violence: Critical issues for mental health, social service, and legal professionals. In G. W. Holden & R. Geffner (Eds.), Children exposed to marital violence: Theory, research and applied issues. Washington: APA.
1998Child custody disputes and domestic violence: Critical issues for mental health, social service, and legal professionals
Johnston, J. R., & Campbell, L. E.
Johnston, J. R., & Campbell, L. E. (1993). Parent-child relationships in domestic violence families disputing custody. Family and Conciliation Courts Review, 31(3), 282-298.
1993Parent-child relationships in domestic violence families disputing custody
Kelly, J. B., & Johnston, J. R.
Kelly, J. B., & Johnston, J. R. (2001). The alienated child: A reformulation of parental alienation syndrome. Family Court Review, 39(3), 249-266.
2001The alienated child: A reformulation of parental alienation syndrome
Lampel, A. K.
Lampel, A. K. (1996). Children's alignment with parents in highly conflicted custody cases. Family and Conciliation Courts Review, 34, 229-239.
1996Children's alignment with parents in highly conflicted custody cases
Lessard, G., & Paradis, F.
Lessard, G., & Paradis, F. (2003). La problématique des enfants exposés à la violence conjugale et les facteurs de protection : recension des écrits. Québec : Direction de santé publique de Québec, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Québec.
2003La problématique des enfants exposés à la violence conjugale et les facteurs de protection : recension des écrits
Lund, M.
Lund, M. (1995). A therapist's view of parental alienation syndrome. Family and Conciliation Courts Review, 33(3), 308-316.
1995A therapist's view of parental alienation syndrome
O’Leary, K. D., & Jourilès, E. N.
O’Leary, K. D., & Jourilès, E. N. (1994). Psychological abuse between adult partners: Prevalence and impact on partners and children (pp. 330-349). In L. L'Abate (Ed), Handbook of developmental family psychology and psychopathology. Oxford, UK : John Wiley & Sons, Wiley series on personality processes.
1994Psychological abuse between adult partners: Prevalence and impact on partners and children
O'Leary, K. D., & Moerk, K. C.
O'Leary, K. D., & Moerk, K. C. (1999). Divorce, children and the courts: Evaluating the use of parent alienation syndrome in custody disputes. Expert Evidence, 7, 127-14
1999Divorce, children and the courts: Evaluating the use of parent alienation syndrome in custody disputes
Rand, D. C.
Rand, D. C. (1997a). The spectrum of parental alienation syndrome (Part I). American Journal of Forensic Psychology, 15(3), 23-52.
1997aThe spectrum of parental alienation syndrome (Part I)
Sachs, N. P.
Sachs, N. P. (2000). Is there a tilt toward abusers in child custody decisions? The Journal of Psychohistory, 28(2), 203-228.
2000Is there a tilt toward abusers in child custody decisions?
Saint-Jacques, M.-C., Drapeau, S., Cloutier, R., Lépine, R., et collaborateurs
Saint-Jacques, M.-C., Drapeau, S., Cloutier, R., Lépine, R., et collaborateurs (2003). Lecture écologique de l’adaptation des adolescentes et des adolescents de familles recomposées : La parole aux jeunes, aux parents et aux beaux-parents. Québec : Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque, Université Laval.
2003Lecture écologique de l’adaptation des adolescentes et des adolescents de familles recomposées : La parole aux jeunes, aux parents et aux beaux-parents
Saint-Jacques, M.-C., Cloutier, R., Pauzé, R., Simard, M., Gagné, M.-H., & Poulin, A.
Saint-Jacques, M.-C., Cloutier, R., Pauzé, R., Simard, M., Gagné, M.-H., & Poulin, A. (2006). The impact of serial transitions on behavioral and psychological problems among children in child protection services. Child Welfare, LXXXV, 941-964.
2006The impact of serial transitions on behavioral and psychological problems among children in child protection services
Siegel, J. C., & Langford, J. S.
Siegel, J. C., & Langford, J. S. (1998). MMPI-2 validity scales and suspected parental alienation syndrome. American Journal of Forensic Psychology, 16(4), 5-14.
1998MMPI-2 validity scales and suspected parental alienation syndrome
Sudermann, M., & Jaffe, P.
Sudermann, M., & Jaffe, P. (1999). Les enfants exposés à la violence conjugale et familiale : Guide à l’intention des éducateurs et des intervenants en santé et en services sociaux. Ottawa : Santé Canada.
1999Les enfants exposés à la violence conjugale et familiale : Guide à l’intention des éducateurs et des intervenants en santé et en services sociaux

 

 

Recension des écrits

  
  
Référence complète
  
Gagné, M.-H., Drapeau, S., & Hénault, R.2005
Gagné, M.-H., Drapeau, S., & Hénault, R. (2005). L’aliénation parentale : un bilan des connaissances et des controverses. Canadian Psychology / Psychologie canadienne, 46 (2), 73-87.
L’aliénation parentale : un bilan des connaissances et des controverses
Lessard, G., & Paradis, F.2003
Lessard, G., & Paradis, F. (2003). La problématique des enfants exposés à la violence conjugale et les facteurs de protection : recension des écrits. Québec : Direction de santé publique de Québec, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Québec.
La problématique des enfants exposés à la violence conjugale et les facteurs de protection : recension des écrits
Dubeau, D., Clément, M.-E, & Chamberland, C.2005
Dubeau, D., Clément, M.-E, & Chamberland, C. (2005). Le père, une roue du carrosse familial à ne pas oublier ! État des recherches québécoises et canadiennes sur la paternité, Enfances, familles, générations, en ligne: http://wwwuqtr.ca/efg
Le père, une roue du carrosse familial à ne pas oublier ! État des recherches québécoises et canadiennes sur la paternité

 

Autres références

  
  
Référence complète
  
Asselin, P. 2010
Asselin, P. ( 2010) La notion d'aliénation parentale (AP) ainsi que son syndrome (SAP) : Bibliographie sélective. Bibliothèque du Centre jeunesse de Montréal-Insitut universitaire
La notion d'aliénation parentale (AP) ainsi que son syndrome (SAP) : Bibliographie sélective
Malo, C. et Rivard, D.2013
Malo, C. et Rivard, D. (2013). Aliénation parentale et exposition aux conflits sévères de séparation. Où en sommes-nous? Montréal: Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire
Aliénation parentale et exposition aux conflits sévères de séparation. Où en sommes-nous?

Veille informationnelle

Veille informationnelle 1.png

Mise à jour le 28 juillet 2016