Bottes vertes définition de la maltraitance.jpg

Malgré la présence d’un large consensus sur le fait que la maltraitance des enfants soit un problème social important, il n’y pas d’unanimité entre les chercheurs, les cliniciens et les acteurs judiciaires sur la définition de la maltraitance1. La définition varie selon l’importance accordée à une combinaison d’éléments pris en compte :

  1. l’acte commis par l’abuseur
  2. l’effet sur l’enfant
  3. l’intention du parent

Perspectives sur la maltraitance Définition maltraitance.jpg

Diverses perspectives amènent à définir la maltraitance de manière complémentaire. La perspective médicale définit la maltraitance en fonction de la commission d’un abus par un individu et l’établit à partir de signes perceptibles observés2, tels des blessures, des ecchymoses ou des retards de développement.

La perspective sociologique, tient compte du croisement entre les actions du parent (contribution familiale) et le rôle de la société (contribution environnementale) qui en favorise l’émergence et la persistance3-4. Cette perspective amènera à prendre en considération l'offre de soutien social à la famille telle les garderies, le contexte de pauvreté sociale ou les politiques familiales comme des éléments contributifs à la maltraitance.

La perspective psychologique porte surtout attention aux comportements spécifiques des personnes en cause 5-6. Cette perspective va amener à se centrer surtout sur les individus -parents et enfants-  leur potentiel et leur limites sur les plans psychologique et comportemental ainsi que les répercussions de leurs actions sur le développement de leurs enfants.

Enfin, la perspective judiciaire considère la maltraitance en fonction de ce qui est acceptable ou pas dans les pratiques parentales selon le consensus social fondé sur les  valeurs et croyances7. La correction physique d'un enfant, par exemple, peut être considérée comme pertinente dans certaines sociétés et abusive dans d'autres.

Définition de l’Organisation mondiale de la Santé

« La maltraitance de l’enfant s’entend de toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir.»8-9

1  Cicchetti, D., & Valentino, K. (2006). An ecological transactional perspective on child maltreatment: Failure of the average expectable environment and its influence upon child  development. In D. Cicchetti & D. J. Cohen (Eds.), Developmental psychopathology (Vol. 3, 2nd ed., pp. 129-201). New York: Wiley
2. Aber, J.L. et Zigler, E. (1984). Developmental considerations in the definition of child maltreatment. New Directions for Child Development, 11, 1-29
3. Cicchetti, D. et Lynch, M. (1993). Toward an ecological / transsactional model of community violence and child maltreatment : Consequences for children's development. Psychiatry, 56, 96-118
4. Cichetti, D., Toth, S. L. et Maughan, A. (2000). An ecological-transactional model of child maltreatment. In A. Sameroff, M. Lewis, et S. Miller (Eds.) Handbook of developmental psychopathology (2nd ed., pp. 689-722) New York: Kluwer Academic /Plenum Press.
5. Barnett, D., Manly, J. T. et Cicchetti, D. (1993). Defining child maltreatment: The interface between policy and research . In D Cichetti et S. L. Toth (Eds.), Child abuse, child development, and social policy (pp.7-73) Norwood, Nj: Ablex.
6. Zuravin, S. J. (1991). Research definitions of child abuse and neglect: Current problems. In R Starr et D. Wolfe (Eds.). The effects of chils abuse and neglect : Issues and research (pp. 100-128) New York : Guilford Press. 
7. Black, M. M. et Dubowitz, H. (1999). Child neglect : Research recomendations and future directions. In H. Dubowitz (Ed.), Neglected children : Research, practice and policy (pp. 261-277). Thousand Oaks, Ca: Sage.
8. Rapport d’une consultation sur la prévention de la maltraitance de l’enfant, 29-31 mars 1999. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 1999 (document WHO/HSP/PVI/99.1).
9.  Krug EG et al., eds. Rapport mondial sur la violence et la santé, Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2002.