Bottes vertes filicides.jpg

Homicides d'enfants

Les statistiques de la sécurité publique du Québec de 2009 indiquent que huit enfants ont été victimes d’homicide commis par leur parent et que 2189 enfants ont été victimes de voies de faits par leurs parents. Une augmentation de la proportion d’homicides familiaux (51% en 2009 contre 33% en 2008), particulièrement des cas où l’auteur de l’infraction est le parent de la victime est observée.

Les homicides familiaux font référence à ceux commis par un conjoint, un ex-conjoint, un parent ou un autre membre de la famille de la victime. La plupart du temps, ces tragédies sont imprévisibles parce qu’elles découlent d’une très grande détresse psychologique ou d’une maladie mentale de la part de l’auteur. Ces personnes ne demandent malheureusement, trop souvent, pas d’aide (Bilan des DPJ-DP, 2009)

Filicide au Québec

Le filicide est, plus spécifiquement, le meurtre d'un enfant par un de ses parents. Voici quelques données sur la problématique (la Presse du 29 août 2013):

  • De 6 à 8 filicides par année au Québec.
  • De 55 à 60% commis par les pères.
  • De 40 à 45% commis par les mères.
  • Les victimes des mères sont souvent âgées de 1 an ou d'âge préscolaire.
  • Les victimes des pères sont plus souvent d'âge scolaire.
  • Les mères qui tuent leur enfant et se suicident souffrent souvent de dépression, sans symptômes psychotiques. Selon certaines études, elles emportent souvent leur enfant pour le protéger d'un monde qu'elles jugent trop cruel ou parce qu'elles estiment que personne ne pourra en prendre soin si elles ne sont plus là.
  • Les femmes qui commettent un filicide vivent souvent seules, souvent sans emploi et sans autre contact que leur enfant.

Filicide ailleurs dans le monde

  • Child maltreatment deaths in the U.S. National Child Death Review Case Reporting System.
    Article de Vincent J. Palusci, Theresa M. Covington. (2013). Vincent J. Palusci, Theresa M. Covington. (2013), publié dans la revue Child Abuse & Neglect. Article en ligne.
  • Who Kills Children? Re-Examining the Evidence
    Article de Colin Pritchard; Jill Davey and Richard Williams. (2013) publié dans la revue British Journal of Social Work 43 (7) : 1403-1438. doi: 10.1093/bjsw/bcs051Colin Pritchard; Jill Davey and Richard Williams. (2013) publié dans la revue British Journal of Social Work 43 (7) : 1403-1438. doi: 10.1093/bjsw/bcs051. Consultez votre centre de documentation.