​Nom du programme ou de la pratique

​Intervention relationnelle

​Provenance ou auteur

L’Intervention a été introduite et mise à l’épreuve au Québec dans le cadre d’une collaboration à un projet de recherche entre le Centre jeunesse de Lanaudière (Larin, St-George, Jacques et Otis et al., 2006) et une équipe de chercheurs experts dans le domaine de l’attachement (Moss, Dubois-Comtois, Cyr, Tarabulsy, St-Laurent, et Bernier, 2011).

​Degré de développement

Programme exemplaire.png

​Mots clefs

Attachement, sécurité d'attachement, intervention précoce, relation parent-enfant, développement émotionnel, sensibilité parentale, toubles de l'attachement.

​Description

L’intervention se réalise à l’aide d’une technique de rétroaction vidéo. Le recours à cette technique, qui met en scène une situation réelle d’interaction parent-enfant, aide l’intervenant à favoriser, chez le parent, une prise de conscience de l’impact à court et moyen termes de ses comportements et de ses attitudes sur les états émotionnels et le développement de son enfant.

​But

L’Intervention relationnelle cible la relation d’attachement. Elle vise à modifier le mode relationnel insécurisant entre le parent et l’enfant en développant la sensibilité parentale. Elle cherche à maximiser, chez le donneur de soins, l’adoption de comportements sensibles favorables à l’instauration d’un sentiment de sécurité chez l’enfant. Ce sentiment de sécurité permet à l’enfant d’avoir confiance en son parent et de rechercher son réconfort en situation de stress et, une fois la détresse apaisée, le rend dès lors disponible à l’exploration, qui demeure une activité essentielle à l’apprentissage et au développement sain de l’individu.

​Population cible

Enfants âgées entre 0 et 5 ans

​Principales composantes

Chaque séance d’intervention dure environ 90 minutes et se déroule en quatre étapes :

  • Discussion thématique
  • Enregistrement vidéo 
  • Rétroaction vidéo
  • Conclusion et renforcement

Après chaque séance d'intervention, l'intervenant prépare la prochaine séance en fonction de ce qui a été observé. Il détermine la cible d'intervention. Il identifie la prochaine thématique à aborder. Il définit la stratégie à utiliser, c'est-à-dire le choix du jeu à mettre en scène et la consigne à donner au parent en tenant compte de l'étendue et la limite de ses capacités, de manière à ce que le défi puisse être relevé avec succès et fierté incitant ainsi le parent à vouloir poursuivre.

​Format

Intervention individuelle ciblant une dyade parent-enfant

Participants​

Parents et enfants âgés entre 0 et 5 ans

Paramètres recommandés (nombre de sessions, durée, fréquence)

Le protocole d’intervention consiste à offrir 8 à 12 séances d’intervention à domicile d’approximativement 90 minutes, auxquelles peuvent s’ajouter des étapes de prise de contact et de bilans.

​Contexte dans lequel il peut être appliqué

​L'intervention peut être pratiquée auprès de familles vulnérables ou de familles maltraitantes. Elle peut avoir une visée de soutien au développement de la sensibilité parentale et de diverses habiltés parentales. Elle vise le développement d’enfants à risque pour diverses raisons : risque biologique (prématurité ; déficience physique), risque psychosocial (mères adolescentes ; mères provenant de populations cliniques; contextes de pauvreté aigüe), ainsi que d’autres circonstances problématiques (adoption, adoption internationale, protection de l’enfance, troubles du spectre autistique). L'intervention peut être offerte tant aux parents naturels, adoptifs qu'aux familles d'accueil. Elle peut aussi être utilisée dans un contexte d'évaluation de la capacité de changement des parents dans les situations de parents maltraitants. 

Exercices complémentaires ​

​Les parents sont invités à mettre en pratique les apprentissages effectués au cours de la session dans la semaine qui suit l'intervention.

​Langue disponible

​Français

​Ressources requises

Formation d'intervenants

  • Formation de base préalable sur la théorie de l'attachement (2 jours).
  • Formation de trois jours sur l'intervention relationnelle avec des vidéo en soutien et supervision cliniques subséquentes.

  • Il est conseillé à ceux qui souhaitent s'engager dans une formation sur l’Intervention relationnelle de le faire à la condition de vouloir implanter cette intervention dans leur pratique et avoir les ressouces nécessaires pour le faire. C’est une intervention qui requiert un temps de préparation pour chaque séance, un temps de déplacement au domicile du parent, un équipement de base (caméras) ainsi qu’un processus de supervision assez intensif au cours le l'apprentissage.

Formation de formateurs

  • Une formation de formateurs est aussi dispensée via le RUIJ (voir référence à la dernière rubrique), formation qui s'offre à des intervenants qui ont une expérience d'intervention d'au moins 5 années dans le secteur de la petite enfance, qui devront suivre une formation supplémentaire de formateur (andragogie) et qui devront aussi être accrédités par des formateurs reconnus dans le cadre de leur première expérience de formation. Une fois accrédités, ces formateurs peuvent offrir la formation et les supervisions aux intervenants.

​Publications

Information​